🧏‍♀️ Regard de coach

Mis à jour : févr. 20

Florence Saint Hilaire, interviewée par le cabinet Birds Conseil, présente sa vision du coaching professionnel



Parlez-nous de vous et de vos méthodes de Coaching ?


Ouverte d’esprit et intuitive par nature, j’aime apprendre, découvrir de nouveaux horizons et suis depuis toujours passionnée par le fonctionnement de l’être humain et ses mystères (le rêve, l’intuition, les personnalités atypiques…)

Sur le plan professionnel, mes choix successifs ont développé mon aptitude à appréhender les problématiques complexes et à cultiver des capacités d’anticipation, de vision stratégique et d’adaptation à des environnements humains et organisationnels en permanente métamorphose. Rigueur et pragmatisme font aussi partie de mon ADN.

Ma pratique du coaching s’appuie donc sur trois piliers :

▪ une connaissance approfondie – acquise à des fonctions de direction – des rouages des organisations (entreprises et professions libérales) et des relations interpersonnelles,

▪ une approche intégrative et une recherche d’excellence en terme de formation, de supervision et de déontologie,

▪ des valeurs et convictions fortes : profondément humaniste, mon parcours personnel et professionnel a renforcé ma conviction que chaque être humain a en lui des ressources inexploitées qui ne demandent qu’à être révélées, pourvu qu’il ose y prêter attention ! Le coaching est un puissant levier à cet égard.

Ainsi, par la prise de hauteur qu’il permet et la connexion à ses ressentis, le coaching que je pratique encourage la personne accompagnée à élargir son champ de vision et développer sa créativité. Celle-ci est alors à même d’identifier ses propres objectifs de coaching et de trouver avec une autonomie grandissante ses propres réponses.

Par le cadre bienveillant qu’il offre, il permet d’oser. Oser se (re-) connecter à soi-même, développer ses intelligences multiples (émotionnelle, kinesthésique, relationnelle…), mettre en œuvre de nouvelles stratégies comportementales…

Le « Potentiel » de chacun est alors sainement et durablement transformé en « Talent ».


Quels sont vos sujets de prédilection dans le coaching ?


Favoriser l’émergence du besoin caché et transformer en Talent le Potentiel de la personne ou de l’équipe accompagnée : prise de poste stratégique, développement de posture managériale, réflexion sur une stratégie de carrière ou d’association, crise de confiance au sein d’une équipe… autant de situations dans lesquelles ces deux préoccupations sont au centre de la relation de coaching.

Permettre une performance soutenable, en écartant les risques de Burn-Out : accompagner le développement des potentiels et l’atteinte de la performance souhaitée n’a de sens que si cela permet aux personnes accompagnées de se réaliser de manière durable, en tant qu’individu ou équipe. Il est donc essentiel de savoir prendre en considération, au même titre que l’objectif affiché du coaching, des problématiques sous-jacentes telles que la gestion du stress, la détection de signaux précurseurs d’un burn-out, l’acquisition de nouveaux réflexes lors du retour au travail après un épisode d’épuisement professionnel…

Enfin, j’ai une affection particulière pour l’accompagnement de personnes dites « atypiques », que ce soit par leur personnalité ou leur parcours professionnel : Haut Potentiel Intellectuel (HPI), Hypersensibles, Hyperactifs (TDA/H) et autres atypiques dont les spécificités sont des richesses souvent inexploitées.


Selon vous, qu'attentent les personnes d’un coaching ?


Dans un monde qui s’accélère et se complexifie, les personnes cherchent le plus souvent un temps pour se poser, prendre tout à la fois du recul et de la hauteur, trouver la force d’oser changer et s’élancer, pour ainsi mieux gérer leur vie professionnelle et s’y épanouir en accord avec leurs valeurs. Ceci passe par l’atteinte de résultats concrets et mesurables sur lesquels s’appuyer ensuite pour gagner en autonomie.



Quels sont vos apprentissages grace au coaching ?


Dans un premier temps, le coaching m’a appris à mieux me connaître, ce qui me semble essentiel quand on veut exercer ce métier et offrir à son client toute la puissance de ce type d’accompagnement, dans un cadre sécurisé.

Ensuite, mes clients m’ont convaincue :

▪ Qu’être accompagné par un coach professionnel permet de résoudre plus aisément, plus rapidement, et plus durablement des situations complexes.

▪ Que ce qui se produit en séance de coaching est souvent le reflet systémique de ce qui se passe en entreprise et la source d’une meilleure appréhension des situations et relations interpersonnelles.

▪ Qu’identifier ses ressentis et écouter de manière raisonnée ses intuitions sont des atouts précieux dans la recherche de solutions.

Quels sont les outils et tendances que vous appréciez ?


D’une manière générale, j’affectionne particulièrement la puissance des outils et tendances qui permettent de prendre en compte l’intégralité de l’être humain, offrant ainsi à la personne accompagnée la possibilité de se reconnecter à elle même : tête, cœur, corps, dans l’ici et maintenant.

De manière plus spécifique, j’aime compléter l’utilisation ponctuelle d’outils psychométriques tels le MBTI ou le TKI – qui offrent un éclairage neutre et rationnel – par l’utilisation régulière d’outils expérientiels : photo-langage, métaphores, techniques d’improvisation, musique, dessin, et, cerise sur le gâteau, le horse coaching, l’un des outils les plus puissants dans ce domaine !

Pour conclure, j’aimerais ajouter que, si c’est ma croyance en la richesse de chacun qui m’a conduite vers ce métier, c’est la découverte de la diversité des personnes que j’accompagne qui nourrit au quotidien ma passion pour ce métier !